Congrès Miséricorde France

"La Miséricorde de Dieu est pour tous" - Pape François

> Actualit��s > Le billet du mois > Choisir la MiséricordeVeux-tu ?Carême 2022 << Retour

Le fil d'actualitéLe billet du moisLes visages de la MiséricordeDans l'église

billetmois2022-3

Choisir la Miséricorde
Veux-tu ?
Carême 2022


La Miséricorde ? Oh certes, nous sommes toujours pour, toujours d’accord pour en être bénéficiaire. Mais répondre à la proposition de Dieu au « Veux-tu ? » quand il s’agit de la miséricorde, c’est tout autre chose.

La Miséricorde demande d’être adoptée, d’être aimée pour elle-même, comme la raison de vivre comme on aime un visage, comme le visage ultime de Dieu, dans l’existence renouvelée, pascale à laquelle nous conduit la vraie rencontre de Dieu.

De ceci, deux signes ne trompent pas :

Le premier signe

Le premier, c’est une connivence que nous acceptons ou non d’avoir, avec la gratuité de Dieu, aimer la gratuité pour elle-même parce que Dieu nous a investis de cette gratuité.

Aimer l’Amour parce qu’il est amour, gratuité, cela ne va pas de soi. Un événement arrivé aux petits frères des pauvres va nous permettre de nous le redire. Ces derniers prennent en charge les souffrances les plus cachées - notamment des personnes âgées qui sont seules - et leur donnent le maximum de soutien et d’amitié jusqu’aux réveillons de Noël et à des vacances dans un vrai château. Et une fois, ils ont eu cette idée un peu folle : des petits vieux fêtaient leurs noces de diamant : c’était un couple d’ouvriers lyonnais. Et lui, le mari n’avait jamais pu offrir une bague à sa femme. Alors ce jour-là, les petits frères ont offert à cette vieille dame un diamant, un vrai diamant. Et ils l’ont nommé Princesse d’Achy du nom du premier château de vacances aménagé par eux pour leurs vieux amis. Alors bien sûr, on les a critiqués. Et certains ont calculé combien de repas on aurait pu offrir aux pauvres pour ce prix-là.

Quelques mois après, cette vieille dame mourut et les petits frères des pauvres l’ont enterrée avec son diamant puisqu’il était à elle. Et c’est là que réside toute la pointe de l’histoire : cela paraissait scandaleux qu’on puisse aimer quelqu’un pour soi même, que cet éclair de joie gratuit entre deux vieillards, sans calcul, puisse valoir plus que tout. Et quelque temps plus tard, on fit don aux frères d’une abbaye splendide, l’abbaye de la Prée, avec une seule explication « c’est à cause du diamant ».

Si Dieu n’était pas amour absolument gratuit sans motif autre que lui-même, d’une gratuité absolue, ce serait les critiques qui auraient raison. S’il s’agit d’aimer pour quelque chose, on découvre que l’on n’aime pas. La seule justification de ce geste de folie c’est justement qu’au-dessus de tout, qu’au-delà de toute valeur demeure l’amour, la fidélité de l’amour de Dieu à lui-même parce qu’il n’est qu’amour et cela est plus fort que toute peur. Faire confiance parce que je suis aimé est le seul fondement de notre vie.

Le second signe

Le second signe que nous avons admis, la miséricorde dans notre vie : Dieu nous demande de le suivre de manière résolue, « si quelqu’un aime son père ou se mère plus que moi, il est indigne de moi » ; chaque béatitude est un combat et cela nous paraît difficile, nous retombons dans la peur.

Rejoindre Dieu dans la Miséricorde, c’est autre chose. C’est sous-entendre ces autres appels du Christ  si vous êtes las et fatigués venez à moi… si vous êtes doux et humbles de cœur, redevenus comme des enfants, alors vous serez mes disciples, vous porterez vos croix difficilement, oui, mais aimer la Miséricorde, c’est accepter de porter lamentablement sa croix. Alors on sait qu’on n’a pas triché, qu’on est venu à la lumière jusqu’au bout. Ce ne sera pas glorieux, mais tu sauras déjà ce qui est la miséricorde, alors tu sauras qui je suis et qui tu es vraiment. Dieu s’offre à l’homme non comme puissance mais comme Amour. Il est le seul en face de qui j’ai la certitude de me savoir pleinement reconnu, accepté, aimé comme je suis, Dieu aime ainsi, il nous rejoint là où nul humain ne peut nous rejoindre.

P. Bernard Bro, o.p.
Extrait de Dieu seul est humain 









Dernières Actualités
Vidéos

02:09
La Miséricorde
Un voyage du Coeur aux mains

2:27
Congrès Miséricorde Lourdes 2015
Flash mob Joie de la Miséricorde
Lourdes 21 août 2015
Musique : Sa Miséricorde par Glorious

04:50
Mgr Albert-Marie de Monléon 2 mars 2016
L'effet "papillon" de la Miséricorde

02:09
La Miséricorde
Un voyage du Coeur aux mains

8:06
Jean-Paul II
La Divine Miséricorde
Une magnifique vidéo :
''Karol Wojtyla''

02:48
La Miséricorde aux périphéries
5ème congrès national de la Miséricorde

50:33
Miséricorde, du Coeur aux mains
Conférence Cardinal Philippe Barbarin

1:41
Congrès Miséricorde Lourdes 2015
La joie de la Miséricorde
Lourdes 21-23 août 2015
Teaser du congrès national

54:30
Congrès Miséricorde Lourdes 2015
Conférence Cardinal Philippe Barbarin
Lourdes 22 août 2015
Intégrale

11:04
Visages et Congrès de la Miséricorde
Présentation en 4 langues : français, anglais, espagnol, italien

02:01
Messe d'action de grâce – 1er octobre 2017
La Miséricorde du Seigneur, à jamais je la chanterai

02:40
Cardinal Jean-Pierre Ricard
Dieu nous invite à venir à sa suite et à sortir avec lui
5e congrès national de la Miséricorde Pian-Médoc – 2 juillet 2017

01:05
Miséricorde - Lâcher de ballons
5e congrès national de la Miséricorde Pian-Médoc – 2 juillet 2017

2:31
Congrès Miséricorde Le Plan Médoc 2017
La Miséricorde aux périphéries
Le Plan Médoc 2 juillet 2017
Teaser du congrès national

01:30:56
Rencontres des Ternes 2 décembre 2015
La Miséricorde peut-elle transformer l'Histoire ?

4:45
Heureux les miséricordieux
Hymne des JMJ Cracovie 2016