Congrès Miséricorde France

"La Miséricorde de Dieu est pour tous" - Pape François

  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
jquery slider by WOWSlider.com v7.6

actualites2021-7

Voyage apostolique du pape François en Irak

« Vous êtes tous frères » (Mt 23, 8)


Le pape François se rendra en Irak, du vendredi 5 au lundi 8 mars 2021.  Cette visite – premier voyage à l’étranger depuis le début de la pandémie de Covid-19 – est un geste concret de proximité avec toute la population de ce pays. Il visitera Bagdad, la plaine d’Ur liée à la mémoire d’Abraham, la ville d’Erbil, ainsi que Mossoul et Qaraqosh dans la plaine de Ninive.


Comment oublier la demande, en juillet 2013, – quatre mois après le début du pontificat du Pape François –, de Karam, jeune Irakien de 24 ans participant aux JMJ à Rio : « Venez en Irak » !


« Cher Pape François,

je suis venu à Rio avec 170 autres pèlerins de Bagdad. Nous portons un message spécial, que nous devons passer au monde entier. Les chrétiens d’Irak sont vraiment des chrétiens. Dieu croit en nous. Nous devons rester dans notre pays. Nous ne voulons pas mourir. Je viens d’être diplômé en agronomie, et je veux rester en Irak. Ce pays, c’est ma mère, c’est mon père, c’est tout pour moi. Je n’ai nulle autre patrie où aller.

Je veux avoir confiance dans le futur. Le Christ ne nous a-t-il pas dit que l’Amour est tout, qu’il fallait aimer ses ennemis ? Pape François, venez en Irak ! Vous nous donneriez une énergie, une puissance incroyable. Vous nous permettriez de nous lever à nouveau. Je voudrais tellement vous voir à Bagdad. Vous pouvez changer les choses dans notre pays. Vous devez nous laisser une chance. J’espère chaque jour que tout cela se terminera, que le pire est maintenant derrière nous. Un jour, la situation s’améliorera, un jour il y aura des JMJ en Irak. Je veux rester dans mon pays parce que je suis chrétien. Parce que je ne veux pas que nous disparaissions de ce pays, qui est le berceau du christianisme. Tout a commencé en Irak ! Beaucoup, beaucoup de mes amis ont quitté mon pays à cause de la guerre, du terrorisme. Moi, je ne suis pas vraiment effrayé de vivre là, mais je suis triste, car nous sommes incapables de vivre normalement, de faire la fête, de se réunir. Tout ce que nous avons, c’est la foi. Pape François, que Dieu vous bénisse.

(Source : La Croix, samedi 27, dimanche 28 juillet 2013, p. 4)


Cette visite en Irak, le pape François l’envisageait, le 10 juin 2019, lors de l'audience aux participants à la Rencontres des Œuvres d'aide aux Églises orientales (ROACO), souhaitant que le pays « puisse regarder vers l’avant à travers la participation pacifique et partagée à la construction du bien commun de toutes les composantes – y compris religieuses – de la société, et ne retombe pas dans les tensions venant des conflits jamais éteints des puissances régionales ».


actualites2021-7

Voyage apostolique du pape François en Irak

« Vous êtes tous frères » (Mt 23, 8)


Le pape François se rendra en Irak, du vendredi 5 au lundi 8 mars 2021.  Cette visite – premier voyage à l’étranger depuis le début de la pandémie de Covid-19 – est un geste concret de proximité avec toute la population de ce pays. Il visitera Bagdad, la plaine d’Ur liée à la mémoire d’Abraham, la ville d’Erbil, ainsi que Mossoul et Qaraqosh dans la plaine de Ninive.


Comment oublier la demande, en juillet 2013, – quatre mois après le début du pontificat du Pape François –, de Karam, jeune Irakien de 24 ans participant aux JMJ à Rio : « Venez en Irak » !


« Cher Pape François,

je suis venu à Rio avec 170 autres pèlerins de Bagdad. Nous portons un message spécial, que nous devons passer au monde entier. Les chrétiens d’Irak sont vraiment des chrétiens. Dieu croit en nous. Nous devons rester dans notre pays. Nous ne voulons pas mourir. Je viens d’être diplômé en agronomie, et je veux rester en Irak. Ce pays, c’est ma mère, c’est mon père, c’est tout pour moi. Je n’ai nulle autre patrie où aller.

Je veux avoir confiance dans le futur. Le Christ ne nous a-t-il pas dit que l’Amour est tout, qu’il fallait aimer ses ennemis ? Pape François, venez en Irak ! Vous nous donneriez une énergie, une puissance incroyable. Vous nous permettriez de nous lever à nouveau. Je voudrais tellement vous voir à Bagdad. Vous pouvez changer les choses dans notre pays. Vous devez nous laisser une chance. J’espère chaque jour que tout cela se terminera, que le pire est maintenant derrière nous. Un jour, la situation s’améliorera, un jour il y aura des JMJ en Irak. Je veux rester dans mon pays parce que je suis chrétien. Parce que je ne veux pas que nous disparaissions de ce pays, qui est le berceau du christianisme. Tout a commencé en Irak ! Beaucoup, beaucoup de mes amis ont quitté mon pays à cause de la guerre, du terrorisme. Moi, je ne suis pas vraiment effrayé de vivre là, mais je suis triste, car nous sommes incapables de vivre normalement, de faire la fête, de se réunir. Tout ce que nous avons, c’est la foi. Pape François, que Dieu vous bénisse.

(Source : La Croix, samedi 27, dimanche 28 juillet 2013, p. 4)


Cette visite en Irak, le pape François l’envisageait, le 10 juin 2019, lors de l'audience aux participants à la Rencontres des Œuvres d'aide aux Églises orientales (ROACO), souhaitant que le pays « puisse regarder vers l’avant à travers la participation pacifique et partagée à la construction du bien commun de toutes les composantes – y compris religieuses – de la société, et ne retombe pas dans les tensions venant des conflits jamais éteints des puissances régionales ».