Congrès Miséricorde France

"La Miséricorde de Dieu est pour tous" - Pape François

  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
jquery slider by WOWSlider.com v7.6

Jean-Paul II

Une magnifique vidéo : ''Karol Wojtyla''

Jean-Paul II a interprété pour nous le mystère pascal comme mystère de la Divine miséricorde. Il écrit dans son dernier livre que la limite imposée au mal ''est en définitive la Divine miséricorde''. Et en réfléchissant sur l’attentat, il affirme : ''En souffrant pour nous tous, le Christ a conféré un sens nouveau à la souffrance, il l’a introduite dans une nouvelle dimension, dans un nouvel ordre : celui de l’amour […]. C’est la souffrance qui brûle et consume le mal par la flamme de l’amour et qui tire aussi du péché une floraison multiforme de bien.''

Animé par cette perspective, le Pape a souffert et aimé en communion avec le Christ et c’est pourquoi le message de sa souffrance et de son silence a été si éloquent et si fécond.
(Extrait de l’homélie du cardinal Joseph Ratzinger lors des obsèques de Jean-Paul II – Rome – 8 avril 2005)



Website : www.mavocation.org - Diocèse de Paris et Nanterre

Jean-Paul II

Une magnifique vidéo : ''Karol Wojtyla''

Jean-Paul II a interprété pour nous le mystère pascal comme mystère de la Divine miséricorde. Il écrit dans son dernier livre que la limite imposée au mal ''est en définitive la Divine miséricorde''. Et en réfléchissant sur l’attentat, il affirme : ''En souffrant pour nous tous, le Christ a conféré un sens nouveau à la souffrance, il l’a introduite dans une nouvelle dimension, dans un nouvel ordre : celui de l’amour […]. C’est la souffrance qui brûle et consume le mal par la flamme de l’amour et qui tire aussi du péché une floraison multiforme de bien.''

Animé par cette perspective, le Pape a souffert et aimé en communion avec le Christ et c’est pourquoi le message de sa souffrance et de son silence a été si éloquent et si fécond.
(Extrait de l’homélie du cardinal Joseph Ratzinger lors des obsèques de Jean-Paul II – Rome – 8 avril 2005)



Website : www.mavocation.org - Diocèse de Paris et Nanterre