Congrès Miséricorde France

"La Miséricorde de Dieu est pour tous" - Pape François

  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
jquery slider by WOWSlider.com v7.6

billetmois2022-1

Année 2022 : une année de grâce, une année de Miséricorde


« Avec nous seront la grâce, la miséricorde, la paix, de la part de Dieu le Père et de Jésus Christ, le Fils du Père, dans la vérité et dans l’amour » (2 Jn 1, 3)


Une année de grâce et de Miséricorde


Année 2022. Nous l’accueillons « comme une année de grâce », une année où la Miséricorde de Dieu va se déployer, au long des jours.


Les jours de notre vie nous sont donnés par Dieu. Nul ne sait ce que sera concrètement demain. Rien n’est écrit d’avance que nous aurions à réaliser inéluctablement. Devant nous s’offre l’histoire – la nôtre, celle de l’humanité – que nous avons à vivre, en nous confiant à Dieu « riche en Miséricorde » (Ep 2, 4), en usant de notre liberté au sein d’événements inattendus. 


« Dieu est miséricordieux (cf. Ex 34, 6) ; sa miséricorde demeure pour l’éternité (cf. Ps 136) ; de génération en génération, elle embrasse toute personne qui met en lui sa confiance, la transforme en lui donnant sa propre vie » (Pape François, Misericordia et misera, n° 2)


Dieu multiplie pour nous les dons de sa grâce. Le don de la Parole de Dieu éclaire notre vie. La Force des sacrements nous stimule et nous renouvelle. A travers la rencontre de d’autres personnes, de nos proches, c’est Dieu lui-même qui nous apporte son soutien.


Une année nouvelle nous est offerte


Année 2022. Qu’allons-nous en faire ? Autour de nous, proches peut-être, des malades qui se savent au bout de leur course, s’emploient à ne pas perdre une minute de leur vie. Ceux qui veulent vivre à plein ces prochains jours, mois, nous rappellent la force et la beauté de la Vie. 


Dieu nous confie la grâce et la responsabilité d’être des artisans de Paix, des Témoins de Miséricorde au sein de nos familles, auprès de tous ceux et celles que nous côtoyons et des personnes aux périphéries. « Vouloir être proche du Christ exige de se faire proche des frères, car rien ne plait davantage au Père qu’un geste concret de miséricorde. Par sa nature même, la miséricorde se fait visible et tangible à travers une action concrète et dynamique ». (Pape François, Misericordia et misera, n° 16)


Que pour tous, cette année 2022 soit une année de grâce et que nous puissions reconnaître et chanter la Miséricorde de Dieu  « Je vais célébrer les grâces du Seigneur, les louanges du Seigneur, pour tout ce que le Seigneur a accompli pour nous, pour sa grande bonté envers la maison d’Israël, pour tout ce qu’il a accompli dans sa miséricorde, pour l’abondance de ses grâces ». (Isaïe 63, 7)
 

Marie-Cécile Dugué



billetmois2022-1

Année 2022 : une année de grâce, une année de Miséricorde


« Avec nous seront la grâce, la miséricorde, la paix, de la part de Dieu le Père et de Jésus Christ, le Fils du Père, dans la vérité et dans l’amour » (2 Jn 1, 3)


Une année de grâce et de Miséricorde


Année 2022. Nous l’accueillons « comme une année de grâce », une année où la Miséricorde de Dieu va se déployer, au long des jours.


Les jours de notre vie nous sont donnés par Dieu. Nul ne sait ce que sera concrètement demain. Rien n’est écrit d’avance que nous aurions à réaliser inéluctablement. Devant nous s’offre l’histoire – la nôtre, celle de l’humanité – que nous avons à vivre, en nous confiant à Dieu « riche en Miséricorde » (Ep 2, 4), en usant de notre liberté au sein d’événements inattendus. 


« Dieu est miséricordieux (cf. Ex 34, 6) ; sa miséricorde demeure pour l’éternité (cf. Ps 136) ; de génération en génération, elle embrasse toute personne qui met en lui sa confiance, la transforme en lui donnant sa propre vie » (Pape François, Misericordia et misera, n° 2)


Dieu multiplie pour nous les dons de sa grâce. Le don de la Parole de Dieu éclaire notre vie. La Force des sacrements nous stimule et nous renouvelle. A travers la rencontre de d’autres personnes, de nos proches, c’est Dieu lui-même qui nous apporte son soutien.


Une année nouvelle nous est offerte


Année 2022. Qu’allons-nous en faire ? Autour de nous, proches peut-être, des malades qui se savent au bout de leur course, s’emploient à ne pas perdre une minute de leur vie. Ceux qui veulent vivre à plein ces prochains jours, mois, nous rappellent la force et la beauté de la Vie. 


Dieu nous confie la grâce et la responsabilité d’être des artisans de Paix, des Témoins de Miséricorde au sein de nos familles, auprès de tous ceux et celles que nous côtoyons et des personnes aux périphéries. « Vouloir être proche du Christ exige de se faire proche des frères, car rien ne plait davantage au Père qu’un geste concret de miséricorde. Par sa nature même, la miséricorde se fait visible et tangible à travers une action concrète et dynamique ». (Pape François, Misericordia et misera, n° 16)


Que pour tous, cette année 2022 soit une année de grâce et que nous puissions reconnaître et chanter la Miséricorde de Dieu  « Je vais célébrer les grâces du Seigneur, les louanges du Seigneur, pour tout ce que le Seigneur a accompli pour nous, pour sa grande bonté envers la maison d’Israël, pour tout ce qu’il a accompli dans sa miséricorde, pour l’abondance de ses grâces ». (Isaïe 63, 7)
 

Marie-Cécile Dugué