Congrès Miséricorde France

"La Miséricorde de Dieu est pour tous" - Pape François

  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
jquery slider by WOWSlider.com v7.6

billetmois2021-6

Cierge pascal et Miséricorde
La miséricorde brille de tout son éclat au matin de Pâque
Marie-Cécile Dugué


De la nuit du tombeau a surgi Celui qui est la vraie lumière illuminant tout homme (cf. Jn 1, 19). Telle est la foi dans son jaillissement à l’aube de Pâques. « De même que toute aube est une promesse, Pâques est une promesse, une promesse de miséricorde1 ».

Au feu pascal, le prêtre allume et bénit le cierge pascal - lumière du Christ - qui représente le Seigneur ressuscité éclairant les ténèbres de ce monde. Et dans le chant de l'Exultet, les baptisés proclament, près de ce cierge, la gloire de la Résurrection.  

Sur le cierge pascal sont écrits l’alpha et l’oméga, première et dernière lettre de l’alphabet grec, pour dire que Jésus est, par sa résurrection, le Commencement et la Fin de l’histoire de l’humanité et de son Salut. « Le Seigneur crucifié et ressuscité est la pleine révélation de la Miséricorde, présente et agissante dans l’histoire2 ».

Sur le cierge pascal figure une date : 2021. Jésus, mort et ressuscité un jour précis de l’histoire, est d’une éternelle actualité. Le Christ « hier, aujourd’hui, demain ». Jésus mort et ressuscité, contemporain de tout homme, depuis toujours et pour toujours, partout dans l’univers. « Dieu sera toujours dans l’histoire de l’humanité comme celui qui est présent, proche, prévenant, saint et miséricordieux3 » .

Sur le cierge pascal est gravée une Croix qui proclame Jésus crucifié le Vendredi Saint et ressuscité d’entre les morts. La Croix du Christ est « amour et miséricorde » qui révèle l'amour infini que Jésus porte à chacun et à chacune. Jésus « le Visage de la Miséricorde » a signé cette preuve d'amour par sa mort, par son sang versé pour notre Salut.

Sur le cierge pascal, sont placés cinq grains d’encens. Ils font allusion aux cinq plaies glorieuses de Jésus (ses mains, ses pieds et son coté transpercé par la lance) rappelant l’amour Infini de Jésus lors de Sa Passion et la gloire de la résurrection. « Ses plaies glorieuses, qu’il a fait toucher à Thomas l’incrédule huit jours plus tard, révèlent la miséricorde de Dieu, qui 'a tant aimé le monde qu’il lui a donné son Fils' (Jn 3, 16)4» .
Ces grains d’encens figurent aussi les aromates que les saintes femmes ont apportés au tombeau pour embaumer le corps du Christ.

Le cierge pascal, lumière au centre du chœur, fleuri et embaumé d’encens pendant les messes, reste allumé pendant les huit dimanches du Temps Pascal (jour de Pâques au dimanche de la Pentecôte). Il signifie la présence vivante du Christ ressuscité parmi nous.

Jésus, dans le mystère de Pâques, nous apporte la lumière et la force pour vivre, dans le monde, aujourd’hui, la joie de la Miséricorde. Cette lumière, symbolisée par le cierge pascal, éclaire notre intelligence, notre volonté pour discerner ce que nous devons faire pour être des témoins de l'amour miséricordieux de Dieu.


-----------------

1. Père Gorce, église du Jura, 2016

2. Pape François – Regina Caeli, 28 mars 2016

3.Pape François, Le Visage de la Miséricorde, n° 6

4. Message posthume de saint Jean-Paul II lu avant la prière du Regina Caeli - Dimanche 3 avril 2005



billetmois2021-6

Cierge pascal et Miséricorde
La miséricorde brille de tout son éclat au matin de Pâque
Marie-Cécile Dugué


De la nuit du tombeau a surgi Celui qui est la vraie lumière illuminant tout homme (cf. Jn 1, 19). Telle est la foi dans son jaillissement à l’aube de Pâques. « De même que toute aube est une promesse, Pâques est une promesse, une promesse de miséricorde1 ».

Au feu pascal, le prêtre allume et bénit le cierge pascal - lumière du Christ - qui représente le Seigneur ressuscité éclairant les ténèbres de ce monde. Et dans le chant de l'Exultet, les baptisés proclament, près de ce cierge, la gloire de la Résurrection.  

Sur le cierge pascal sont écrits l’alpha et l’oméga, première et dernière lettre de l’alphabet grec, pour dire que Jésus est, par sa résurrection, le Commencement et la Fin de l’histoire de l’humanité et de son Salut. « Le Seigneur crucifié et ressuscité est la pleine révélation de la Miséricorde, présente et agissante dans l’histoire2 ».

Sur le cierge pascal figure une date : 2021. Jésus, mort et ressuscité un jour précis de l’histoire, est d’une éternelle actualité. Le Christ « hier, aujourd’hui, demain ». Jésus mort et ressuscité, contemporain de tout homme, depuis toujours et pour toujours, partout dans l’univers. « Dieu sera toujours dans l’histoire de l’humanité comme celui qui est présent, proche, prévenant, saint et miséricordieux3 » .

Sur le cierge pascal est gravée une Croix qui proclame Jésus crucifié le Vendredi Saint et ressuscité d’entre les morts. La Croix du Christ est « amour et miséricorde » qui révèle l'amour infini que Jésus porte à chacun et à chacune. Jésus « le Visage de la Miséricorde » a signé cette preuve d'amour par sa mort, par son sang versé pour notre Salut.

Sur le cierge pascal, sont placés cinq grains d’encens. Ils font allusion aux cinq plaies glorieuses de Jésus (ses mains, ses pieds et son coté transpercé par la lance) rappelant l’amour Infini de Jésus lors de Sa Passion et la gloire de la résurrection. « Ses plaies glorieuses, qu’il a fait toucher à Thomas l’incrédule huit jours plus tard, révèlent la miséricorde de Dieu, qui 'a tant aimé le monde qu’il lui a donné son Fils' (Jn 3, 16)4» .
Ces grains d’encens figurent aussi les aromates que les saintes femmes ont apportés au tombeau pour embaumer le corps du Christ.

Le cierge pascal, lumière au centre du chœur, fleuri et embaumé d’encens pendant les messes, reste allumé pendant les huit dimanches du Temps Pascal (jour de Pâques au dimanche de la Pentecôte). Il signifie la présence vivante du Christ ressuscité parmi nous.

Jésus, dans le mystère de Pâques, nous apporte la lumière et la force pour vivre, dans le monde, aujourd’hui, la joie de la Miséricorde. Cette lumière, symbolisée par le cierge pascal, éclaire notre intelligence, notre volonté pour discerner ce que nous devons faire pour être des témoins de l'amour miséricordieux de Dieu.


-----------------

1. Père Gorce, église du Jura, 2016

2. Pape François – Regina Caeli, 28 mars 2016

3.Pape François, Le Visage de la Miséricorde, n° 6

4. Message posthume de saint Jean-Paul II lu avant la prière du Regina Caeli - Dimanche 3 avril 2005