Congrès Miséricorde France

"La Miséricorde de Dieu est pour tous" - Pape François

  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
jquery slider by WOWSlider.com v7.6

billetmois-2020-13

Rentrée scolaire : Miséricorde au quotidien
Les heures, comme des gouttes d’eau dans lesquelles le Ciel entier se reflète


Une fin et un début d’année nous induisent toujours en tentation de… comptabilité. Qu’allons-nous vivre, cette semaine, ce mois-ci, cette année ?  La Miséricorde de Dieu nous rejoindra-t-elle, dans notre quotidien ?


Nous recevons cette petite chose qu’est le temps de chaque jour et voici qu’il prend une dimension d’éternité. Les heures et minutes de ce temps, que nous désirons si jalousement sauvegarder, deviennent, selon une belle image, « comme des gouttes d’eau dans lesquelles le Ciel entier se reflète ».


Le quotidien. Le temps de la Miséricorde Divine reçue, chaque jour, par l’Adoration « Cœur à cœur » avec Dieu, l’écoute de l’Évangile « Parole de Dieu, Parole de Vie », la prière « comme un ami parle avec son ami », le chapelet de la Miséricorde, l’émerveillement devant la beauté de la création « de l’infini au microscopique », les sacrements « source de Miséricorde ».


Le temps de la Miséricorde, dans la banalité du quotidien, de la patience, de la fidélité dans l’amour, du service concret qui préserve du faux idéal et de toute belle parole qui dispense d’agir, des rencontres avec des personnes de ma famille, de mon quartier, de ma cité, du monde.


L’année comportera bien des événements, ceux que retiendra l’histoire pour notre pays et sur la scène internationale et ceux vécus, au fil des jours, par chacun, chacune d’entre nous. « Chacun arrive en apportant sa propre vie, avec ses joies et ses souffrances, ses projets et ses échecs, ses doutes et ses craintes, pour la présenter à la miséricorde du Seigneur* ».


« La miséricorde, en Jésus comme en nous-mêmes, est un chemin qui part du Cœur pour arriver aux mains. Qu’est-ce que cela signifie ? Jésus te regarde, te guérit avec sa miséricorde et te dit : « Lève-toi ! » et ton cœur est neuf. Que signifie effectuer un chemin du cœur aux mains ? Cela signifie qu’avec un cœur nouveau, le cœur guéri par Jésus, je peux accomplir les œuvres de miséricorde à travers mes mains, en cherchant à aider, à soigner tous ceux qui en ont besoin. La miséricorde est un chemin qui part du cœur et arrive aux mains, c’est-à-dire aux œuvres de miséricorde* ».


La Joie de la Miséricorde au quotidien, car « Sa Miséricorde s’étend d’âge en âge… » (Lc 1, 50).


Une Belle Année, pour chacun de ses jours !


Marie-Cécile Dugué


* Pape François - Catéchèse 10 août 2016 – Année jubilaire de la Miséricorde



billetmois-2020-13

Rentrée scolaire : Miséricorde au quotidien
Les heures, comme des gouttes d’eau dans lesquelles le Ciel entier se reflète


Une fin et un début d’année nous induisent toujours en tentation de… comptabilité. Qu’allons-nous vivre, cette semaine, ce mois-ci, cette année ?  La Miséricorde de Dieu nous rejoindra-t-elle, dans notre quotidien ?


Nous recevons cette petite chose qu’est le temps de chaque jour et voici qu’il prend une dimension d’éternité. Les heures et minutes de ce temps, que nous désirons si jalousement sauvegarder, deviennent, selon une belle image, « comme des gouttes d’eau dans lesquelles le Ciel entier se reflète ».


Le quotidien. Le temps de la Miséricorde Divine reçue, chaque jour, par l’Adoration « Cœur à cœur » avec Dieu, l’écoute de l’Évangile « Parole de Dieu, Parole de Vie », la prière « comme un ami parle avec son ami », le chapelet de la Miséricorde, l’émerveillement devant la beauté de la création « de l’infini au microscopique », les sacrements « source de Miséricorde ».


Le temps de la Miséricorde, dans la banalité du quotidien, de la patience, de la fidélité dans l’amour, du service concret qui préserve du faux idéal et de toute belle parole qui dispense d’agir, des rencontres avec des personnes de ma famille, de mon quartier, de ma cité, du monde.


L’année comportera bien des événements, ceux que retiendra l’histoire pour notre pays et sur la scène internationale et ceux vécus, au fil des jours, par chacun, chacune d’entre nous. « Chacun arrive en apportant sa propre vie, avec ses joies et ses souffrances, ses projets et ses échecs, ses doutes et ses craintes, pour la présenter à la miséricorde du Seigneur* ».


« La miséricorde, en Jésus comme en nous-mêmes, est un chemin qui part du Cœur pour arriver aux mains. Qu’est-ce que cela signifie ? Jésus te regarde, te guérit avec sa miséricorde et te dit : « Lève-toi ! » et ton cœur est neuf. Que signifie effectuer un chemin du cœur aux mains ? Cela signifie qu’avec un cœur nouveau, le cœur guéri par Jésus, je peux accomplir les œuvres de miséricorde à travers mes mains, en cherchant à aider, à soigner tous ceux qui en ont besoin. La miséricorde est un chemin qui part du cœur et arrive aux mains, c’est-à-dire aux œuvres de miséricorde* ».


La Joie de la Miséricorde au quotidien, car « Sa Miséricorde s’étend d’âge en âge… » (Lc 1, 50).


Une Belle Année, pour chacun de ses jours !


Marie-Cécile Dugué


* Pape François - Catéchèse 10 août 2016 – Année jubilaire de la Miséricorde