Congrès Miséricorde France

"La Miséricorde de Dieu est pour tous" - Pape François

  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
jquery slider by WOWSlider.com v7.6

actualites2021-12

Fête de la Pentecôte – dimanche 23 mai 2021
L’Esprit Saint nous transforme en Église-sein de miséricorde


La fête de la Pentecôte célèbre la venue de l’Esprit Saint sur les apôtres le cinquantième jour après Pâques (en grec, pentêkostê signifie « cinquantième »).
 
Avant de monter au Ciel, à l’Ascension, Jésus avait annoncé aux apôtres : « Vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » (Ac 1, 8).

« L’Esprit Saint jaillit du sein de miséricorde de Jésus Ressuscité, remplit notre sein d’une « mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante » de miséricorde (cf. Lc 6, 38) et nous transforme en Église-sein de miséricorde, c’est-à-dire en une « mère au cœur ouvert » pour tous ! Comme je voudrais que les gens reconnaissent l’Église, nous reconnaissent pour ce surplus de miséricorde — et non pour d’autres choses — pour ce surplus d’humanité et de tendresse, dont il y a tant besoin ! Ils se sentiraient comme à la maison, la « maison maternelle » où l’on est toujours le bienvenu et où l’on peut toujours revenir. Ils se sentiraient toujours accueillis, bien compris, aidés à accomplir un pas en avant dans la direction du royaume de Dieu... Comme sait le faire une mère, même avec ses enfants devenus désormais grands ».


Pape François – Extrait de l’homélie du 8 juin 2019


actualites2021-12

Fête de la Pentecôte – dimanche 23 mai 2021
L’Esprit Saint nous transforme en Église-sein de miséricorde


La fête de la Pentecôte célèbre la venue de l’Esprit Saint sur les apôtres le cinquantième jour après Pâques (en grec, pentêkostê signifie « cinquantième »).
 
Avant de monter au Ciel, à l’Ascension, Jésus avait annoncé aux apôtres : « Vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » (Ac 1, 8).

« L’Esprit Saint jaillit du sein de miséricorde de Jésus Ressuscité, remplit notre sein d’une « mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante » de miséricorde (cf. Lc 6, 38) et nous transforme en Église-sein de miséricorde, c’est-à-dire en une « mère au cœur ouvert » pour tous ! Comme je voudrais que les gens reconnaissent l’Église, nous reconnaissent pour ce surplus de miséricorde — et non pour d’autres choses — pour ce surplus d’humanité et de tendresse, dont il y a tant besoin ! Ils se sentiraient comme à la maison, la « maison maternelle » où l’on est toujours le bienvenu et où l’on peut toujours revenir. Ils se sentiraient toujours accueillis, bien compris, aidés à accomplir un pas en avant dans la direction du royaume de Dieu... Comme sait le faire une mère, même avec ses enfants devenus désormais grands ».


Pape François – Extrait de l’homélie du 8 juin 2019